Cap à l’Ouest, partie 2 : les bars d’Oléron

03:30… aïe ça pique, le réveil sonne, heureusement que c’est pour aller pêcher ! Tout est prêt nous embarquons pour Oléron, deux heures de voiture devant nous. Ma copilote finit par s’endormir.

05:30… nous voilà au port de St Denis d’Oléron, près de la pointe de Chassiron, un spot que je connaissais de réputation… pour le surf.

06:00… nous embarquons sur Out Rage 2, le bateau de Sébastien, qui va nous guider jusqu’à 14:00 à la recherche du bar, nos premiers bars. Le format est un peu particulier car le bateau est un gros cata motorisé de 10 m de long, qui accueille 8 pêcheurs. De prime abord j’étais un peu sceptique, mais un petit coup de fil au capitaine m’a permis de confirmer que c’était bien de la ‘vraie’ pêche et pas un promène touriste !

IMG_0115

6:30… après un briefing technique et un peu de navigation, nous arrivons sur zone.

IMG_0117

La pêche va ressembler à ce que nous connaissons, des LS de 10 à 15 cm sur des TP de 10 à 40 grs. Il faut coller au plus près du fond en variant les animations, de la plus minimaliste à une animation type shad palette.
Il faut gérer la pêche avec la marée, sachant que courant signifie poissons potentiellement actifs. Des boules de poissons sont bien visibles, et les premiers bars rentrent au bateau. Sébastien nous avait prévenus qu’il était compliqué de toucher des poissons de plus de 50… peu importe nous sommes là pour faire des touches et nos premiers bars 🙂
Et c’est Myriam qui ouvre notre compteur, qui d’ailleurs enchaîne les poissons tandis que je décroche ou ferre dans le vide.
Son premier bar franc :

IMG_0120

Moi je suis abonné aux bars mouchetés, de “belle taille” pour l’espèce :

IMG_0125

La pression de pêche est vraiment impressionnante, plusieurs bateau font la même dérive que nous, on se croirait sur le Léman un jour d’ouverture !
La pêche se durcit, nous changeons de spot, nous cherchons, il faut pêcher plus finesse, je ferre trop souvent dans le vide, pourtant je suis dans le coup, parole de pêcheur des lacs alpins. Moi qui pensais que ces poissons n’étaient pas bien fins, me voilà avec des chipoteurs dignes des brochets savoyards quand ils tapent court. Des fois quand même ça pique…

IMG_0150

Myriam fait une pause pour lutter contre la fatigue et le mal de mer qui monte

IMG_0126

En général quand elle fait la sieste, ça mord pas bien… il nous faut donc attendre son réveil pour qu’un des pêcheurs sorte le plus joli poisson de la journée, un 60+
D’autres poissons montent au bateau, une orphie, un tacaud, ou encore des vieilles (je passe les blagues à 2 balles sur ce charmant poisson bien combatif)

IMG_0138

Et pour finir en beauté, je repère des oiseaux qui tournent, une chasse !!!

IMG_0146

C’est un peu un réflexe maintenant, et Sébastien décide donc de faire route, nous ne sommes pas les seuls, au moins une dizaine de bateaux sont sur le coup, j’hallucine !!
Et là c’est la fête sous l’eau, le sondeur est là pour en attester, le banc de bars s’étend sur plusieurs centaines de mètres… et certains viennent nous faire un petit coucou sur le bateau, mais pas le temps de faire des photos, il faut pêcher.
Petit à petit ça se calme, il est maintenant temps de rentrer.

IMG_0132

Y a un peu de matos là quand même…

IMG_0152

14:30… nous débarquons et sautons dans la voiture

17:00… Myriam me dépose à l’aéroport de Bordeaux Mérignac

18:25… l’avion décolle

19:30… me voilà de retour à Lyon St Exupéry

20:15… je suis à la maison

21:30… au lit, quelle journée !

Voici le lien vers le site de Sébastien, le gars est bien sympa et sa prestation à la hauteur, donc pas de raison de ne pas lui faire un peu de pub !

Aucun commentaire.