L’année du sandre

Derrière ce titre prometteur se cache le constat d’échec de ma saison de pêche au sandre…

Bon ok j’ai peut être fait quelques sandres en janvier 2012 mais ma saison se résume à un sandre, et quel poisson ! J’ai bien eu quelques occasions malgré des conditions assez médiocres, entre les décrochés, les casses le résultat est bien là…

Nous voici donc sur un lac de barrage, ma motivation étant plus que moyenne Quentin m’a garanti richesse et succès 🙂 donc nous voilà à pied d’œuvre. Le cadre du lac est très joli et la mise à l’eau royale, il fait relativement bon, bref ça pourrait plus mal commencer !

Nous commençons par un bras mort où Quentin et Sylvain avaient trouvé un paquet de poissons, blancs et carnassiers, lors d’une précédente sortie. Cette fois les blancs sont toujours présents en quantité mais les carnassiers ont déserté le secteur, nous partons alors sur d’autres spots…

Des échos prometteurs et quelques touchettes plus tard Quentin se prend un joli poc et un premier sandre correct. Comme je lui en veux à mort de prendre du poisson j’ai choisi une photo qui respire l’intelligence, en plus pour une fois c’est pas moi qui ai l’air d’un abruti en photo 🙂 . Spéciale dédicace :

Nous insistons (trop) sur le secteur, ce qui rapporte quand même quelques touches, une perche et MON sandre de l’année, que je n’ai pas pris en photo, par décence et eu égard à sa taille…

 

Le temps passe vite, c’est le moment de prendre un frugal mais néanmoins gastronomique repas…

Nous savons que l’approche de la pêche adoptée n’est pas loin de la vérité, ce qui nous sera confirmé par un autre pêcheur,  mais nous avons perdu trop de temps sur le premier secteur et il nous manque un peu de réussite dans le choix du spot…

Nous croisons un local qui vient de sortir un monstre du mètre pile poil, magnifique. Il nous conseil un dernier secteur avant la nuit, banco ça paye :

ça tire, glane ou bien ? Quentin a décidé de définitivement sabrer ma saison et mon moral, je le déteste 🙂

87 cm :

La sortie était quand même bien sympa et intéressante mais j’avais juré de stopper ma saison ce jour là, cela aurait été plus raisonnable… bon depuis j’ai craqué mais c’est une autre histoire !

4 commentaires.

  1. Heureusement que c’est pas tout le temps quand même sinon je changerai de coéquipier 🙂

  2. Moi aussi je le deteste 🙂
    Il y a pas moyen de lui pourrir ces leurres, lui cisailler sa tresse ou autres moyens detournés pour éviter la fessé a chaque fois.

    @+

    R

Les commentaires sont fermés.