Des brocs à la pelle

 

L’été est fructueux, il faut en profiter ce n’est pas toujours le cas. Du coup une certaine “routine” très sympa s’est installée, et on attaque la journée avec la certitude de faire 40 ou 50 brocs… En fait ce n’est pas tout à fait vrai car c’est la pêche et il nous est arrivé de commencer la journée avec une touche en deux heures mais au final on a bien piqué une cinquantaine de poissons quand même, mais il a fallu chercher un peu.

Bref c’est la fête et on en profite, avec en prime de superbes levers de soleil sur le lac…

IMG_4183

Un peu à contre courant il faut bien le dire, on pêche “petit”, avec des leurres de 16 à 18 cm.

En effet la mode actuelle est la patatage de gros steaks toute la journée pour un ou deux touches au mieux, certes ça peut rapporter gros mais bon, j’avoue que ça me fait pas trop rêver et c’est quand même dommage de passer à côté de tous ces poissons, la taille moyenne à 70 c’est quand même chouette. Et on est pas à l’abri de faire un gros ! Bref les gros leurres c’est bien quand on passe sa vie sur le lac ou qu’on vient d’une région ou les brocs sont rares 🙂

Pas vraiment d’histoire à raconter pour cette fois mais des photos sympas :

IMG_4000(cette fois je souris)

Des brocs sympas

IMG_3992(Jéjé a toujours de grosses paluches, ou peut être qu’on s’est plantés et qu’on a photographié un kiki…)

 

Il y en a pour tout le monde :

 

IMG_4002

 

Avec le Mont Blanc en toile de fond :

IMG_4004

De temps en temps c’est plus joli, même si nous n’avons pas touché de poutre :

IMG_4179

Il y a même de grosses chasses de cormorans et de sternes, on se croirait en mer :

IMG_4188

Bref ça met de bonne humeur :

IMG_3996

L’anecdote du jour, Jéjé me signale qu’on a pas touché de perche au shad palette, alors que chaque année nous en faisons une ou deux…

Aller un dernier lancer et on rentre :

IMG_4190

Suffisait de demander !

 

Bon, la fête est finie, le dernier WE a été compliqué avec deux fois moins de poissons et deux fois plus de distance parcourue pour en trouver. Mais ça été l’occasion de découvrir de nouvelles zones. C’est quand même incroyable, comme si tous ces poissons disparaissaient ou cessaient de s’alimenter d’un seul coup, pour laisser la place à des plus petits, ou encore des zones très restreintes ou les poissons restent très actifs…

Enfin bref la pêche change, les perches sont encore trop nombreuses pour cibler les boules assaillies par les brochets comme c’est souvent le cas en octobre, on est en transition…

IMG_3997

Aucun commentaire.