Comme au bon vieux temps !

Pour tout un tas de (bonnes) raisons, depuis quelques années Quentin et moi passons plus de temps ensemble autour d’un apéro et d’un repas en famille qu’à la pêche…

De temps en temps les agendas coïncident et c’est l’occasion de s’en faire une, et nous voilà sur le Léman sur le Berkley boat.

La pêche est assez changeante ces temps, il y a moyen de se planter, tout ce que nous aimons ! Nous savons donc qu’il va falloir pas mal chercher pour essayer de trouver des pistes. Même si durant ces années nous avons acquis pas mal d’expérience, finalement nous en sommes rendus presque comme par le passé, doutes et recherches, mais aussi plein d’espoir comme à chaque fois que l’on met le bateau à l’eau sur le Léman.

La pluie tombe drue sur la route, heureusement Quentin a la bonne idée de nous faire faire des détours pour arriver plus tard 😉

Mise à l’eau, premiers lancers et premier poisson (petit) pour Quentin, on ne sait jamais ce que ça vaut ce genre de démarrage. Ben en fait pas grand chose, le secteur ne rapporte que quelques touches, le suivant n’est pas mieux et rien ne ressort en particulier, ni profondeur, ni leurre ni animation… les configurations sont plutôt chouettes avec des bancs parfois déstructures, et alors qu’il y a quelques semaines c’était la fête du slip, là c’est beaucoup plus compliqué.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Certes nous pourrions passer la journée à poncer deux spots pour toucher un hypothétique gros mais bon c’est pas trop notre truc, nous préférons chercher !

On rentre bien quelques poissons par ci par là.

Mais c’est souvent petit.

P9180009

Le plus gros (enfin pendant 5 secondes), c’est celui-là, je me demande encore comment il a fait pour enchaîner touche / ferrage dans les dents / herbier :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du coup on tente un coup de poker, un spot peu pêché car situé entre des zones productives, du coup peu s’arrêtent là, et c’est tant mieux pour nous ! Comme je n’ai pas mes points GPS je dis à Quentin que « c’est là » sur ce plateau uniforme avec 8-9 m  de fond.

Bon feeling, ça bouge là dessous et les touches ne tardent pas à s’enchaîner, la taille moyenne est un peu plus élevée, du coup c’est la fête (du shad palette), d’ailleurs Quentin finit par ranger ses shads, on a trouvé le spot et la recette, yapuka !

P9180006

Les touches s’enchaînent et un paquet de poissons montent sur le bateau, on s’éclate vraiment, « comme au bon vieux temps »…

Sinon c’était la journée X-files :

P9180002Mon leurre qui se décroche après ouverture de l’agrafe et qui se pend à ladite agrafe…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Regardez bien, il n’y a pas d’hameçon piqué ! Pour l’anecdote il m’est arrivé la même blague une semaine plus tard.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et là comment dire… ça se passe de commentaire !

 

Du coup on remettra ça en novembre, maisen mer !

 

 

 

 

2 commentaires.

  1. C’est chouette le bon vieux temps!
    Toujours fan de vos reports!
    Avec tout ça, pourquoi garder l’agrafe?

Les commentaires sont fermés.