Fini de jouer…

Pas beaucoup d’activité sur le blog ces temps car ma motivation halieutique est assez basse, mais pour une, enfin deux bonnes raisons, des projets qui se concrétisent et qui expliquent pourquoi je n’ai pas trop envie de braver le mauvais temps…

1) Dans moins d’un mois maintenant nous serons au Costa Rica pour 3 semaines, avec entre autres 5 jours de pêche en mer. Au menu carangues, poissons coqs et peut être espadon(s) !

2) Nous venons d’acheter un nouveau bateau ! Ce n’était pas vraiment prévu mais il est des opportunités qu’il faut savoir saisir… A l’issue de nos tentatives en mer, je restai sur un goût d’inachevé, la smartliner étant trop limitée sur la mer. Mine de rien la Méditerranée ça bouge pas mal et autant le bateau est parfait pour l’eau douce, même le Léman agité ne lui fait pas peur, mais foncer à 40 ou 50 km/h sur les chasses de thon en pleine mer c’est un peu trop lui en demander.

Du coup j’ai fait pas mal de recherches, sans vraiment savoir si je trouverai ni si j’aurai envie de franchir le pas… le cahier des charges était le suivant :

– un bateau marin qui permette d’envoyer et soit sécurisant

– pas trop lourd pour pouvoir continuer à le trimbaler partout

– en alu car j’aime pas le plastique 🙂 et surtout ça s’abîme trop quand on transporte beaucoup le bateau

– toujours opérationnel en eau douce (pas trop haut sur l’eau)

– stable, rapide etc… bien entendu

– “habitable” car la smartliner est très spacieuse et pleine de rangements, du coup dur de revenir en arrière.

Un fois tous ces critères criblés il n’y avait pas beaucoup d’élus potentiels : Linder Arkip 460 (un chouia petit, introuvable en occasion) et les coque hybrides (alu/polyester) Silver.

Et chez Silver deux possibilités (en tout cas en France) : le Fox (485) et le Hawk (540).

Après comparaison, le Fox est en fait “trop petit”, en tout cas délicat à utiliser si on est plus de 2.

Restait donc le Hawk, un bateau que j’avais repéré à sa sortie en France en 2007 que je trouve magnifique et dont les performances sont excellentes. Il me fait un peu penser à un bass boat version marine…

Hélas ces coques sont rares et très recherchées, mais un petit coup de pouce du destin (bateau en vente près de Chambéry), quelques nuits blanches et la bienveillance de ma chérie m’ont permis de garer ce nouveau jouet dans la cour de la maison 🙂

2

En plus il est équipé prêt à pêcher, j’ai juste quelques bricoles à réparer (d’ordre esthétique essentiellement), il est motorisé par un Mercury 100 EFI (entre 60 et 65 km/h max), équipé d’un terrova 80 version mer (riptide ST), d’une sondeur Humminbird 858, d’un poste de radio…

1

Les rangements seront optimisés avec l’ajout d’un coffre sur l’avant en carbone, réalisé par l’ancien propriétaire, que je dois finir.

Bref ça va être le bonheur, si j’arrive à le faire homologuer insubmersible j’ai pour projet de passer le permis hauturier histoire de ne pas être limité dans la chasse des thons.

3

Mais bon on s’occupera aussi de nos amis à écaille d’eau douce !

Rendez-vous fin février pour parler du Costa Rica… et bonne année )

4

Un commentaire.

  1. bonne année et félicitation pour le beau cadeau que le père noël t a apporté .bonnes vacances au costa rica

Les commentaires sont fermés.