WE gros poissons !

Un titre un peu raccoleur, j’aurai pu l’appeler Gros brochet avec Quentin (moins racoleur quand même qu’un certain “gros brochets avec Sylvain Legendre” 😉  ) ou encore Gros sandre tout seul etc… bon désolé c’est pas marrant mais je suis fatigué de ces jours de pêche intensive. D’ailleurs je vais plutôt faire court et vous livrer des photos.

JOUR 1 :

On attaque donc vendredi sur le Rhône avec Sylvain pour toucher du glane. Galère habituelle pour se procurer des vifs, on en a qd même quelques uns ainsi que des vers. Pour commencer on sonde une nouvelle fosse très longue qui s’annonce prometeuse, d’ailleurs mon carassin se prendra une baffe mais pas plus… A tester aussi l’hiver pour les sandres d’ailleurs.

C’est en début d’aprem que les choses se concrétisent, mon chavasse de 40 cm se fait brutalement gober par un glane de 124… leur défense n’a rien à voir avec celle de l’hiver et c’est vraiment le pied !

dur à porter à bout de bras :

La pêche continue kikille, on fait bouger des fish sans abuser du clonck, mais rien de bien concret, si un miniglanou de 35+ !

Une nouvelle fosse prometteuse rapporte à Sylvain son premier vrai silure, celui pour lequel il a fait le déplacement en somme :

Mais c’est que c’est chiant à manipuler ces bêtes là, donc on fait la tof dans l’eau :

151 cm au mètre ruban 😉

Puis en fin de soirée ça s’anime, Sylvain retouche aux vers un fish de 80 puis mon carassin se fait dézinguer par un 150… le matos est en limite de résistance (et Sylvain commence doucement à faire des photos presque cadrées 😉 ):

Va falloir que je me trouve une casting un peu plus costaud, 100 g de puissance c’est un peu juste…

Cette fois je décide de prendre la photo dans l’eau, on arrive au bord, je me mets à l’eau, mais manipuler un silure c’est un métier et au moment où je veux le prendre genre kerp, il me glisse gentiment des mains… mon apprenti photographe arrive quand même, malgré la maladresse du sujet et de son poisson, à shooter qq chose :

C’est pas trop l’effet escompté, faudra qu’on s’entraîne, enfin faudra surtout que j’apprenne à manipuler ces fish !

Voilou, fin de journée, ça s’active à la tombée de la nuit mais rien de concret…

si le cocker va se paumer 30 mn dans les friches du coin à la recherche des lapins pendant qu’on galère à cause d’une panne de batterie qui nous vaudra du stress sur l’autoroute et un dodo à 2h du mat afin d’être opérationnel malgré tout le lendemain pour attaquer le LEMAN !

JOUR 2 :

Après avoir acheté une nouvelle batterie, retrouvé Quentin qui avait oublié son tél, nous voilà à pied d’oeuvre sur cette mer intérieure.

Les niouzes qu’a récemment filé Sylvain L. à Quentin sont mi figue mi raisin ; il a fait une touche sur une demi journée mais… 117 cm.

On se doute qu’on va devoir gratter toute la journée et pas louper les occaz. Ce sera bien le cas ! Je vous la fait court : Quentin aura sa touche au shad palette en premier hélas il décroche 🙁

Quant à moi c’est en testant son proto de Fantasista (super canne ceci dit en passant ^^) je prend une tape sèche sur un big hammer 6′, ferrage, perte de contact qqs secondes et big rushes 🙂 c’est joli mais à quel point ?

Suspens… mon nouveau record de broc, du coup je fais un sujet spécial juste après 🙂

On en chie le reste de la journée, il y a de la houle et pas de touches mais bon c’était le jeu, et il en valait la chandelle. Prochaine étape le doublé de poutres on va y arriver j’en suis sûr !!!!!

SCOOP : Quentin est gros, eh oui le bonhomme retouche énormément ses photos avant de les mettre sur son blog mais là j’en ai une brut de fonderie qu’il m’a envoyé par mégarde :

On a l’air défoncés mais promis c’est juste la pêche, le manque de sommeil et la charcuterie !

JOUR 3 :

Allez hop pour changer une aprem au Bourget. c’est saucisse land donc on va s’amuser à faire plein de touches et se faire tailler les leurres. Niveau broc ça donnera 30 touches environ pour une 10 aine de fish au bateau, dont 3 bien maillés. C’est pas des super stats mais ils étaient bien pénibles ! Des bancs de perches énormissimes qu’il faut suivre et les becs sont en dessous, c’est facile la pêche non ?

La grosse surprise du jour viendra du shad palette, après un premier décroché qui semblait épais, tape bien sèche, c’est lourd ça y est je tiens une autre poutre ! ben oui et non en fait c’est un sandre gonflé aux hormones de 84 pour au moins 6 ou 7 kilos, un poisson superbe, la photo ne lui rend hélas pas hommage :

Voilà, on peut encore ajouter à ça hier soir un coup du soir sur le lac avec baignade, pique nique et des becs de partout qui tapent mais sont durs à toucher, mais qd même quelques poissons au bateau, va falloir que je fasse des tests d’armement car même notre armement “spécial” fonctionne à moitié ces temps… et je vais sortir pikou aussi 😉

Une petite pensée pour ces jeunes victimes :

Un commentaire.

  1. Salut frère Bogdanov,

    Bravo garçon pour ces beaux poissons!
    Belle poutrasse et magnifique sandre, faut que tu ailles au Bourget pour en faire!!!

    A part ça j’espère que tu vas bien.
    A bientôt.
    Giordann d’annecy.

Les commentaires sont fermés.