La pêche champagne

Retour sur le Léman, avec Nass cette fois, il est chaud patate…

Comme ça fait 3 semaines que je ne suis pas venu et que mes seules infos sont “ça mord”, il va certainement falloir chercher un peu !

Nous attaquons donc sur une cassure très classique, les perches sont là, j’aime pas ça les énormes bancs très denses, en général c’est compliqué : brochets gavés ou absents ?

Bah là nous rentrons très rapidement 2 ou 3 poissons, j’aime pas ça non plus, c’est souvent mauvais signe, même si ça enthousiasme mon coéquipier. Petits poissons d’ailleurs.

Nous décidons donc d’aller voir un peu plus loin, rien n’y fait mis à part une touche ou deux nous ne sommes pas encore dans la pêche. Du coup je décide de radicalement changer, nous allons chercher des plateaux et des bancs de perches peu denses. Mine de rien il est déjà midi, comme souvent il est difficile de faire des étincelles le matin, pas que les poissons ne sont pas actifs, mais il faut un peu de temps pour trouver la pêche, le pattern comme disent les ingliches.

Nous sondons une boule de perche avec plein d’échos autours, des lavarets ? Bah non des brocs, et bim touche sur touche c’est parti 🙂

Les poissons sont modestes (dans les 60 cms) mais bien énervés et mordeurs. Et que dire de celui-ci, qui au sondeur a littéralement la tête (ou la queue, ça le sondeur ne le dit pas) dans la boule de perches. Je passe au thermique dessus, arrête le bateau, un lancer, pendu ! C’est bon ça !

C’est la fête du slip et nous enchaînons une quinzaine de brocs en 1h30, sans compter les touches, changements de poste… bref pas le temps de s’ennuyer.

20140927_155523

Après un casse-croûte binouze, nous tentons un poste à gros, sans grand succès, s’offrent alors à nous deux solutions :

1) faire le siège des présumés postes à jolis poissons et balancer toute l’après-midi dessus

2) continuer sur le profil de poste découvert ce matin

Le choix 2) est vite fait car nous n’avons pas trop le mental à “une touche par jour”, et la magie du Léman permet d’espérer une poutre au milieu des poissons plus modestes.

Hélas il est difficile de retrouver la configuration de ce matin, mais après 3 ou 4 kilomètres de sondage, il semble que nous ayons touché le gros lot : c’est reparti pour des touches dans tous les sens, parfois 2 ou 3 sur un même lancer, Nass nous fait un carton sur un Sandra noir mat’, une horreur genre “morceau de pneu” 😉

Dans le lot quelques poissons plus sympas, entre le 70- et le 70+ viennent agrémenter la fête.

 

20140927_155102

 

Le coup du soir, quitte ou double, souvent quitte pour ma pomme, mais les brochets se manifestent en surface, probablement des chasses, ça tape de tous les côtés du bateau, jusqu’à ce que je prenne une tape lourde en bout de lancer, ça semble plus joli, le poisson vient tranquillou, je demande à Nass de sortir l’épuisette, au cas où car il doit faire dans les 80… Sauf que le premier rush près du bateau nous fait penser que c’est nettement plus joli, certainement métré 🙂

J’ai du mal à tirer sur le poisson, mon bras tétanise, ce n’est pas un thon au bout mais on a tellement tracté de poissons que le physique ne suit plus, c’est bien la première fois, le manque d’entraînement sans doute !

Le poisson monte, le plaisir est toujours le même de voir ces grands poissons apparaître dans le bleu, hop dans l’épuisette. Yes, une belle maman de 112, comme à l’ouverture :

20140927_175448

Il reste encore 30 minutes avant la nuit, les poisons sont moins énervés mais de plus jolie taille, pour preuve ce 85 touché aussi en bout de canne, qui fait une superbe chandelle à 30 m dans le soleil couchant, vision magnifique… il se décrochera à l’épuisette, donc pas de photo !

Et un 70 aussi en passant :

20140927_190640

Et j’enchaîne avec un 80 qui fera la même blague, décidément.

La journée se finit tranquillement, c’était vraiment du presque “n’importe quoi”, environ 45 poissons au bateau en 5 heures de pêche effective, ça fait du bien !

 

Hélas ce n’est pas toujours aussi “facile”, 15 jours plus tard avec Steph les conditions sont similaires mais les poissons moins actifs, même pas une dizaine et quelques touches, bon on était pas si mal !

IMG_0007

Respect le broc à la gambe pendant la pause, par la gueule SVP

IMG_0011

3 commentaires.

  1. il n y a pas de compte rendu de la journee du lundi 20/10 au monteynard amicalement un admirateur

Les commentaires sont fermés.