Un broc hors normes

De retour sur le Léman avec Stef, pour la dernière sortie de l’année, même si au moment où nous attaquons nous ignorons que c’est la dernière.

Optimiste mais prudent, je prends la direction des zones précédentes. En arrivant c’est la déconvenue… plus de perches !! on sonde pendant 5 km et pas loin d’une heure avant de trouver le premier petit “tas” par contre ça sent bon, je montre à Stef des échos postés derrière qui sont probablement des brocs.

On s’écarte un peu et on pêche 10 mn “dans le vide”, histoire que Stef se familiarise avec le matos casting… Je lui rappelle de ferrer à chaque touche comme si sa vie en dépendait car ici chaque tape peut rapporter un métré. On arrive sur la boule de fish, lancer contact ferrage pendu ! ça commence bien. Très vite je me rends compte que c’est gros, pas de coup de tête, ça part kikille, je demande à Stef de préparer l’épuisette. En fait c’est impossible d’arrêter le poisson qui me prend 30 m de tresse sans forcer ni accélérer, je commence à croire que je le tiens mon 120+ !

Je suis obligé de suivre le broc au moteur, j’ai l’impression d’avoir un glane au bout, petit à petit il monte, d’un seul coup on le voit apparaître face à nous en pleine eau, il est énorme, super épais… Impossible d’évaluer la taille mais c’est du gros !

J’approche le poisson du bateau, ouverture de gueule, chandelle, moment de solitude, ouf il est encore au bout. Et enfin il glisse dans l’épuisette. Jamais vu un broc aussi gros ! Par contre il y a un truc qui cloche, il est “court”, court mais réellement énormeeeee… On va le mesurer, je suis paumé, à me demander s’il est métré, trop gros pour être grand ce poisson 🙂

En tout cas il doit faire ses 15 kgs, j’ai du mal à le manipuler. A la toise ce sera 111 cm, un “petit” poisson au regard de son gabarit, d’ailleurs si on regarde bien sur les photos, on dirait qu’elle est un peu tronquée ;). Alors tant pis pour le 120+, on verra l’an prochain, mais celui-là, “il le valait bien”.

ça méritait bien quelques clichés, il est tellement gros qu’on dirait qu’il fait 80 sur les photos  :

J’ai pas des paluches spécialement petites mais là, à moins que ce soit lui qui ait une grosse tête :

Allez bye, continue de grandir tu feras d’autres pêcheurs heureux,

La journée commence très fort, hélas le reste sera bien plus compliqué : environ 20 kms parcourus, 2 touches chacun, des poissons qui font la sieste… Stef fera quand même son broc, environ 65, dans 20 m d’eau, ouf pas capot ! et c’était mérité

Sauf info de première main, c’était probablement la dernière sortie de l’année sur le Léman…. on va laisser les brocs un peu tranquilles maintenant.

5 commentaires.

  1. Ça fait rêver!

    J’aimerais bien avoir un barque et jolis bec a traquer…
    T’est plus du coté de Lyon?

    A+

Les commentaires sont fermés.